Focus sur Visa 2018

par les étudiants de l'ESJ PRO Montpellier

Dans les poches de Massimiliano Donati

Photographe professionnel installé en Italie, il travaille depuis Bologne pour le quotidien Il Resto del Carlino.

Cet article a été écrit par Sarah Bourletias. 
Publié le 04.09.2018 à 17h49 à Perpignan
Cela fait quatre ans que le photographe vient à Visa pour l’image. © Sarah Bourletias

Quand vous partez en reportage, que mettez-vous dans votre sac ?

J’emporte toujours un optique lumineux et mon appareil photo : un Fuji X T2. Je trouve que c’est un bon compromis, un appareil qui prend des photos de bonne qualité tout en restant abordable niveau prix. Si je dois utiliser un appareil photo très solide pour les besoins d’un reportage, je prends un Canon 5DMK3.

Quel est votre appareil photo préféré ?

C’est plutôt une marque, Leica, et surtout les anciens modèles qui fonctionnent en argentique. Je les aime beaucoup car ils sont discrets, petits et silencieux. Le « clic » qu’il produit au moment où je prends la photo ne déstabilise pas les gens.

Préférez-vous travailler en argentique ou en numérique ?

Tout dépend de ce que je dois couvrir et du style que je souhaite donner à mes photos. Ce que j’aime dans l’argentique, c’est tout le processus de création qui l’entoure. Avant de prendre une photo, on est obligé de bien réfléchir, de prendre le temps ou, au contraire, d’aller vite, ce qui n’induit pas la même démarche artistique. Le digital a aussi ses avantages, notamment parce que l’on peut travailler les photos en post-production pour obtenir d’autres résultats.

Qu’il y-a-t-il dans vos poches au moment de cet interview ?

De l’argent, mon passeport et mon téléphone portable. Même si je l’ai toujours sur moi, je l’utilise très rarement pour prendre des photos. Je n’en ai pas besoin car j’ai presque toujours un appareil photo sur moi. Par contre, il m’arrive très souvent de photographier des mémos avec mon téléphone, comme le numéro d’une chambre d’hôtel.

Avez-vous un porte-bonheur lorsque vous partez en reportage ?

Ma montre ! Mais ce n’en est pas vraiment un, c’est juste que je l’ai en permanence autour du poignet.

Vous souhaitez partager une info ou poser une question ?
Vous voulez signaler une erreur ? N'hésitez pas à écrire à Focus sur Visa
à l'adresse esjpro2018visaimage [@] gmail.com.