Focus sur Visa 2018

par les étudiants de l'ESJ PRO Montpellier

Les indiscrètes du lundi 3 septembre

Retrouvez les images non officielles, incongrues, drôles ou inattendues du premier week-end du festival.

Cet article a été écrit par Focus sur Visa.
Publié le 03.09.2018 à 10h03 à Perpignan

#1. Amabilités sous le soleil

Que faisiez-vous dimanche soir ? Aux alentours de 18h30, Sylvie Grumbach, directrice de l’agence de communication du festival, accueillait les accrédités au Palais des Congrès de Perpignan. Qui dit 30e édition dit 30e verre de bienvenue.

#2. « Desperate journalist »

Toujours dimanche soir, sur la terrasse du Palais des Congrès, un étudiant en phototojournalisme, venu d’Hanovre, arborait fièrement un t-shirt noir floqué d’un « Desperate journalist » (trad. journaliste désespéré). Un coup de gueule sur la profession ? Et non ! Simplement le nom d’un groupe de punk londonien.

© Focus sur Visa

#3. Grogne catalane

Dans les rues de Perpignan, nous avons remarqué des affiches qui ressemblent étrangement à celles de Visa. « Visca per la Llibertat » est une exposition parallèle organisée par des militants de la cause catalne. Ces derniers dénoncent « une censure orchestrée » de Visa. « Grosse connerie », leur a répondu son directeur. (Pour en savoir plus, lisez notre résumé de cette polémique ici.)

© Focus sur Visa

#4. Vu à Visa

L’agenda du festival est disponible partout…Partout, on vous dit.

© Focus sur Visa
Vous souhaitez partager une info ou poser une question ?
Vous voulez signaler une erreur ? 
N'hésitez pas à écrire à Focus sur Visa
à l'adresse esjpro2018visaimage [@] gmail.com.