Focus sur Visa 2018

par les étudiants de l'ESJ PRO Montpellier

Que sont devenus les lauréats du Visa d’Or News ?

Nous avons cherché à savoir ce qu’étaient devenus les lauréats du Visa d’Or News après la remise de leur prix.

Cet article a été écrit par Cécile Gossé.
Publié le 07.09.2018 à 10h29 à Perpignan

Décerné chaque année, le Visa d’Or News salue l’excellence d’un reportage photo. Entre 1989 – première année du festival et 2018, 29 prix ont été remis.

À l’occasion de la 30e édition de Visa pour l’image, nous avons cherché à savoir ce que sont devenus les lauréats de l’une des plus prestigieuses récompenses du festival.

Selon les informations que nous avons pu récolter, tous ont poursuivi leur carrière de photographe. Cinq parcours se distinguent, d’après nos recherches.

#1.Pascal, celui qui restera anonyme

Il est le premier lauréat du Visa d’Or News. Ce photographe chinois a utilisé un pseudonyme en raison de la nature de son reportage « Exécutions en Chine » publié par l’agence Vu pour lequel il a été récompensé. Il restera un lauréat mystère.

#2. Patrick Robert, celui qui a été grièvement blessé

En 2003, alors qu’il couvrait des combats entre l’armée et les rebelles au Liberia, le photographe français est grièvement blessé à la poitrine et au bras par des tirs.

Il a pu recevoir les premiers soins à l’ambassade des États-Unis. Il a ensuite été pris en charge par les services d’urgence de la Croix-Rouge avant de se faire soigner en France, selon Reporters sans Frontières.

À  l’époque, le lauréat du Visa d’Or News de 1991 et 1996  travaillait pour l’hebdomadaire américain Time Magazine et était sous contrat avec l’agence de photographie Sygma.

#3. Wojciech Grzedzinski, celui qui a travaillé dans des palais

Wojciech Grzedzinski via Facebook

Il a été le photographe officiel du président de la République de Pologne de 2011 à 2015. Après un Visa d’or en 2009, le photographe polonais reçoit d’autres récompenses, notamment le premier prix du Grand Press Photo de la catégories News, Stories en 2013 ou encore le Picture of the Decade (trad. Photo de la décennie) du BZWBK Press Foto en Pologne en 2014.

#4. Tyler Hicks, celui qui a été otage en Libye

@TylerHicksPhoto ‏via Twitter

Lauréat du Visa d’Or News à deux reprises – en 2002 et 2014, Tyler Hicks est porté disparu le 16 mars 2011 alors qu’il couvre la révolution en Lybie pour le New York Times. Capturé par les forces pro Kadhafi, le photographe américain est libéré six jours plus tard avec plusieurs de ses collègues  Anthony Shadid, Lynsey Addario et Stephen Farrell, selon le New York Times.

#5. Kadir Van Lohuizen et Yuri Kozyrev, ceux qui ont créé leur agence

Montage (Kadir van Lokuizen via Twitter ; Yuri Koryzev via Twitter)

Ce deux lauréats (2007 et 2011) ont fondé avec 14 autres photojournalistes l’agence Noor (qui signifie « lumière » en arabe) basée à Amsterdam. Elle a d’ailleurs été lancée lors de l’édition 2007 de Visa pour l’Image. Les photographes de cette coopérative sont choisis pour la qualité de leur travail, mais aussi pour leur indépendance.

Parmi les lauréats, un seul est décédé. Il s’agit d’Alexandra Boulat, victime d’une rupture d’anévrisme lors d’un reportage pour Paris-Match à Ramallah en Cisjordanie en 2007. Elle avait 45 ans.

Vous souhaitez partager une info ou poser une question ?
Vous voulez signaler une erreur ? 
N'hésitez pas à écrire à Focus sur Visa
à l'adresse esjpro2018visaimage [@] gmail.com.